Soirée de soutien "Tisser des mémoires pour la Colombie" le 12 Février 2020 au Hangar :

 

 

 

 

Apéro-concert à 19h30

 

Rebeca (chant) et Oscar (guitare et chant), originaires de Monterrey au Nord du Mexique, vous feront partager la culture latino-américaine et très particulièrement la musique mexicaine.

 

 

Repas à 20h (PAF 5 euros)

 

 

Projection-débat à partir de 21h

 

A travers deux courts-métrages nous vous présenterons le Réseau des tisseurs et tisseuses de mémoires et la Commission de la Vérité.

 

 

Créée dans le cadre des accords de paix, la Commission de la Vérité est une instance officielle qui cherche à clarifier de manière indépendante les schémas et les causes du conflit armé interne qu'a connu la Colombie pour satisfaire le droit à la vérité des victimes et de la société. A travers un processus de participation vaste et pluriel, elle œuvre à bâtir une paix stable et durable.

 

https://comisiondelaverdad.co

 

contact en France : cevfrancia@gmail.com

 

 

 

Le Réseau des Tisseurs de Mémoire en France a été créé en lien avec la "Union de Costurero" et le Réseau des Tisseurs (Pro-Tejedores) au Centre de Mémoire Paix et Réconciliation de Bogota. Il a pour objectif de construire et transcrire collectivement la mémoire de la diaspora colombienne et s'appuie sur tous ceux qui dans le monde croient en la paix pour ce pays.

 

 

 

Pour ce faire le réseau utilise tissus, fils et aiguilles. Ainsi, c'est à travers l'expression artistique que prendront forme les mémoires de chacun-e.

 

 

La première étape du projet de l'Union de Costurero consiste à recouvrir le Palais de Justice de Bogota avec les toiles cousues par tous ceux et celles qui auront collaboré en Colombie ou dans d'autres pays, dans une action symbolique où la mémoire parle à la justice.

 

 

 

Un groupe toulousain de "Pro-Tejedores" – tisseuses de mémoires - s'est d'ores et déjà formé et présentera sa participation.

 

 

Vous pouvez soutenir l'initiative en apportant des tissus vert, blanc, noire, rouge, violet et bleu. De la laine de tous les couleurs. Merci pour votre contribution!



Ciné-Bouffe au Hangar le 15 Mai : La déforestation en Malaisie

Dans le cœur des forêts primaires de Bornéo vit un monde dans lequel l’arbre et la rivière ne sont pas ressource mais source. Dans l’État malais du Sarawak, les Penan, chasseurs nomades amenés peu à peu à s’installer par la force des choses, sont dispersés dans de grands territoires décimés par le commerce mondial et mortifère de bois/palmiers à huile. Nous avons rencontré quelques hameaux d’une grande vallée encore bien vivante, quelques dizaines de personnes qui ont décidé de ne pas lâcher la forêt. A l’ombre des grands arbres se vit un combat profond : celui d’un monde qui refuse de se résigner et de céder aux démons du capitalisme. Celui de gens qui estiment que la vie se joue ensemble, cœur à cœur, avec la forêt comme espace de vie(s) et de futur(s).

Ciné Latino 2019

Pour télécharger le programme sous format pdf, c'est ICI.

El Cambuche vous invite à un ciné-bouffe au hangar le mercredi 12 décembre

Cela fait bien longtemps maintenant que l'enseignement est devenu un enjeu important pour les entreprises. D'un coté désengagement de l'Etat, de l'autre la perspective de bénéfices importants pour les investisseurs privés, sans parler du formatage de la pensée au travers d'une éducation de plus en plus tournée vers les besoins des entreprises, la situation en Amérique Latine comme en France ou ailleurs dans le monde a tendance à s'aggraver.

 

À partir des luttes étudiantes au Chili en 2011 contre le modèle néo-libéral de l'enseignement supérieur au travers de 2 documentaires et avec les réflexions de l'intellectuel algérien Omar Aktouf, nous essaierons de réfléchir ensemble aux formes de cet envahissement de la logique économique dans l'éducation et aux moyens d'y faire face.

 

Apéro à 19h, repas à 20h, projection-débat à partir de 21h.

PAF 5 euros

 

Venez nombreux-ses